1994-2001: Tour du Monde 8

Tour du Monde 1994 - 2001

Parti pour 2 ans à travers l’Eurasie et quelques-unes de ses montagnes, jusqu’au Japon, mon voyage s’est prolongé naturellement, comme un rêve d’enfant exaucé. Dans le rétroviseur, j’aime plutôt à voir mon “tour du monde” à la manière du “chef d’oeuvre” des compagnons du Tour de France – pas le cycliste, l’autre. Il s’agit de l’œuvre imposée à un apprenti-compagnon pour pouvoir passer maître en devenant compagnon-fini. Le chef-d’oeuvre ne pouvait être commencé qu’après 7 ans d’apprentissage et son Tour de France achevé.  Sans doute la durée de ma boucle terrestre – le temps d’un cycle – fut-elle aussi une forme de déprogrammation et une initiation qui m’aura permis de vivre de ma passion, notamment par l’écriture. Un esquisse éphémère sur l’écorce terrestre, talisman et hommage à mon frère parti trop vite, trop loin. A jamais, le voyage de ma vie.