La fin du voyage

La fin du voyage

2003, 52′
Réalisation: François Althabegoïty
Coproduction: RTS, Point Du Jour et la chaîne française Voyage

« La fin du voyage » a été diffusé une première fois par la Radio Télévision Suisse et la chaîne Voyage  en novembre 2003, puis projeté à de nombreux festivals de voyage.

Best Film au Cycling Touring Film Festival 2010 (Begur, Espagne).

Synopsis

Dans « La Fin du voyage », un documentaire de 52’, le réalisateur François Althabegoïty dresse un portrait intimiste de Claude Marthaler saisi sur le vif au retour de son voyage. Emotions, questions, doutes, témoignages de sa mère, de ses amis, le film aborde sans artifice le Post  Travel Syndrôme, ce creux de la vague qu’éprouvent si souvent les marins, les pilotes, les alpinistes ou les voyageurs posant pied à terre au terme d’un long périple.

Entre la nostalgie, le présent et  tirer des plans sur la comète, comment «rebondir »,  se ré-accoutumer à une vie sédentaire et trouver les moyens de vivre de sa passion ?

Mot du producteur

Le 12 mars 1994 à Genève, Claude Marthaler part pour le Japon à vélo. Il pensait s’absenter 2 ans mais une fois arrivé au Japon, il ne put s’empêcher de continuer pour réaliser « un rêve d’enfance » : faire le tour du monde. Claude rentrera 7 ans et 120000 km plus tard, le 16 juin 2001.

Nous l’accompagnons durant les 4 derniers mois de son périple et 6 mois après son retour. Claude, qui a 41 ans à la fin de son voyage, tente de s’adapter sa nouvelle vie de sédentaire. De cette fabuleuse aventure, il a tiré un livre et un fabuleux diaporama – des photos du Népal, d’Amérique Latine, du Sahara, du Maroc, de France et bien sûr de Genève – et a ramené 8 carnets d’adresses remplis, 2 passeports saturés de tampons et des milliers de souvenirs. Il s’est construit une image d’aventurier dont les magazines, télévisions, entreprises, écoles raffolent. Claude se retourne sur ces 7 années passées sur la route, et nous offre un récit pertinent sur les joies et les dangers du voyage.