yak épinglé au Musée d Ethnographie de Neuchâtel (MEN)

Publié le 06/03/2021

Dans le premier édifice, “le temple/avion”, de cette excellente exposition intitulée “Le mal du voyage” (à voir au Musée d’Ethnographique de Neuchâtel, Suisse, jusqu’au 28 mars 2021), “il y a six casiers à bagages renfermant des manifestations de piété populaire s’apparentant à des autels du rue napolitains. Chacun évoque une catégorie de voyageur qui se voudrait vertueuse, se définissant en porte-à-faux par rapport à la figure du touriste stigmatisée.”

“L’autel voué au tourisme durable pose de façon nette la question de la distinction entre les bons et les mauvais voyageurs, et interroge le sentiment de culpabilité qui habite de plus en plus ceux qui recourent à l’avion. La collection de logos garantissant les vertus écologiques d’un hôtel ou d’un mode de transport, dominée par une vignette certifiant que l’on a compensé son empreinte carbone, rappelle de manière frappante le commerce d’indulgences partaiqués dans l’église catholique romaine dès le IIIème siècle. La conversion du tourisme durable est représentée comme une révélation divine dans l’ex-voto peint par l’artiste Dove Perspicacius. Claude Marthaler, figure suisse s’auto-désignant “cyclonaute”, y apparaît montrant le chemin de la vertu à un repenti des stations balnéaires bétonnées” . © 2020 by Musée d’Ethnographie de Neuchâtel.

Etrange ressemblance avec le merveilleux dessinateur Sempé
Un printemps avec Sempé, Du mercredi 17 mars 2021 au mercredi 7 avril 2021
Pour plus de détails sur les horaires, veuillez consulter la page suivante: https://openagenda.com/ville-de-geneve/events/un-printemps-avec-sempe
Vélographie 10
Vélographie 10