Noroeste argentino #16: La transe andine

Publié le 10/12/2019

Les employés de la mine de Maricunga sont de véritables pères Noël. Ils me ravitailleront en eau et nourriture pendant deux jours et m’indiqueront le bon chemin. Ils m’obligeront pendant 20 km à monter à bord de l’un de leur pick-up pour traverser la zone minière et son col à 4500 m.. Le chauffeur me déposera à 3400 m. je gravirai un col à 3900 m et dégringolerai …à 2400 mètres. Un bivouac comme je les aime, le seul depuis des semaines avec une telle chaleur qui me permette de me baigner enfin dans son ruisseau:

Le poste-frontière chilien: un fantôme à 3300 mètres
La montée à l’Hito de Pircas Negras
Il est 20 heures. 8h30 d’ascension. Il m’en faudra 3 de plus, à rouler de nuit sous un ciel piqué d’étoiles pour atteindre le poste-frontière argentin à 4020 mètres….