Noroeste argentino #17: épilogue

Publié le 10/12/2019

Quittant requinqué le poste-frontière chileno-argentin le lendemain matin, suspendu pendant 63 km au-dessus de 4300 mètres, balayé par le vent comme fétu de paille, dérivant sur l’asphalte, puis marchant contre le vent de travers le long de la Laguna Brava…

Un abri pour me cuisiner un repas chaud à l’abri du vent violent, Au loin, la Laguna Brava.

Et enfin, celle que je n’attendais plus: la descente!

Full circle: pédaler comme un méandre. Trois jours de route, à plat, sous une chaleur désormais écrasante, pour atteindre La Rioja. L’ impression d’avoir touché terre!