Noroeste argentino #15: passe-frontière

Publié le 10/12/2019

L’après-ascension s’avère presque plus dure que le sommet. Fatigue accumulée, nourriture basique, vent, altitude à plus de 4000 mètres. Et après la frontière chilienne, de nombreuses pistes ensablées. Mais quels paysages époustouflants!

Partage d’un jour de route avec Galya et Abdrey, un couple de cyclistes russes de Crimée

Le poste-frontière chilien offre une chambre avec 6 lits aux cyclistes de passage, qui cuisinent sur leur réchaud et planquent saucisson, fruits et légumes, feuilles de coca, etc… Aucun contrôle aux rayons X, ni de chiens renifleurs pour les cyclonautes!…

Laguna Santa Rosa
Laguna Negro Francisco