Noroeste argentino # 0

Publié le 05/09/2019

Le 17 septembre 2019, le yak repart “là-haut”, pour sillonner pendant 3 mois le Noreste argentino et ses pistes d’altitude. Une région montagneuse qui fait partie du “triangle de lithium”, la zone géographique de l’Amérique du Sud, à la frontière entre l’Argentine, la Bolivie et le Chili, dans la Puna de Atacama, qui concentre plus de 83% des réserves mondiales de lithium. Une recherche immodérée des confins, des origines et de la pentitude…

Ce n’est pas véritablement une surprise, puisque en 1998, puis en 2003, je parcourus la Bolivie (notamment le Sud-Lipez), surnommée “le Tibet des Amériques”. Parvenu il y a 21 ans à la frontière argentine, peu après le Paso de Jama (4277 m), la douanière m’avait refusé l’entrée, prétextant l’absence de tampon de sortie de la Bolivie. Le poste-frontière de ce dernier, perché au Portezuelo del Cajón ou Hito del Cajón (4661 m) était tout simplement désert…

“…. Depuis que la mer s’est retirée, les montagnes incarnent l’aube du monde. Derniers espaces sauvages, ils m’emportent au bout de ma vie, quitte à broyer mes hauts-fonds que je croyais solides. L’heuristique bicyclette est venue m’arracher à l’obscurité et me confier au wilderness des confins, des Alpes à l’Himalaya, dans une quête de pentitude, jusqu’au bord de sa voûte céruléenne. Mais en réalité, amis de longue date, le vélo et la montagne, ont fait partie de tous mes voyages“…

A suivre sur: https://claudemarthaler.ch/actus/

Noroeste argentino # 0 2