9Nov à

18H – 20H (durée film 1h ) au  Cinérive- Cosmopolis 2, CH-1860 Aigle

Cette avant-première d’« Alla vita» sera suivi d’un apéritif. La sortie publique du film en festival se fera au printemps 2019.

Silke Pan, ancienne artiste de cirque devenue paraplégique, se réapproprie son corps à travers le vélo à bras. Elle se lance le défi de traverser les Pyrénées de l’Atlantique à la Méditerranée en 10 jours. Derrière cette performance, il y a les douleurs neurogènes et musculaires, les heures de soins nocturnes et l’accompagnement de son mari. Au cours de ce voyage, elle interrogera son identité, son couple, et poussera les limites de son corps à l’extrême.”

Lors de cette soirée, elle dédicacera son livreAvant-première d Alla vita le 9 novembre 2018 à Aigle

Contorsionniste et voltigeuse, Silke Pan travaille à travers toute l’Europe. La magie du cirque… elle y rencontre Didier Dvorak, son futur mari. Les contrats abondent, jusqu’au jour où une terrible chute du trapèze brise les ailes de l’acrobate. Écran noir. Elle se réveille deux semaines plus tard dans une chambre d’hôpital, paraplégique. Alors que tout s’effondre, l’ex-artiste de cirque apprivoise ses douleurs, mentales et physiques, puis déploie à nouveau ses ailes… pour voler au sommet d’une carrière sportive sur sa nouvelle monture d’infortune, le handbike. Son parcours semé d’embûches foisonne rapidement de médailles et de records. Toujours à la recherche de nouveaux défis, elle se lance dans l’ascension de treize cols alpins suisses à la force des bras, pimentée par des rencontres exceptionnelles.

Silke Pan aime vivre là où les capacités de l’humain n’ont plus de frontières, là où l’effort surpasse la simple dimension sportive. Une histoire de vie, une fabuleuse source d’inspiration. Artiste de cirque, voltigeuse aérienne, une chute lors d’un entraînement me rend paraplégique. Fée Clochette ne distribue plus sa poussière d’étoiles durant quatre ans, vivant dans l’ombre de mon fauteuil roulant puis… la Vie reprend le dessus. Vivre, rouler, marcher à nouveau grâce à un exosquelette, plus haut, toujours plus haut, toujours plus loin ! Une carrière encore active en handbike pimentée par l’ascension des plus beaux cols alpins suisses à la force des bras, une biographie qui explique, peut-être, pourquoi et comment j’ai rebondi face à mes épreuves, faisant de mes défis des victoires de Vie. Je suis une edelweiss, une étoile qui s’épanouit au sol mais à belle altitude.

Je suis Silke Pan.

Lire aussi: “Elle a troqué son trapèze pour un vélo “(L’ Echo magazine, 31 juillet 2014). Silke Pan est l’un des 32 portraits de femmes de mon livre “A tire-d’Elles, Femmes, vélo et liberté” (2016)

Publié le 28/10/2018